Il y a quelques très bonnes raisons de passer du profil de locataire à celui d'acheteur d'un bien immobilier : entre autres, on considère communément qu'il vaut mieux travailler pour payer les intérêts d'un prêt au lieu de donner, chaque mois, une somme d'argent à peu près comparable à un tiers. Dans les deux cas, les dépenses sont similaires ou presque ; cependant, quand on achète, au minimum, on éprouve la consolation d'assurer son patrimoine personnel.

De nos jours, l'immobilier reste un excellent investissement : en effet, les prix ont des chances de décupler au cours des années à venir. Vous avez donc de sérieuses possibilités d'acquérir un appartement dont vous serez susceptible, dans le futur, de tirer des bénéfices considérables, dans l'éventualité, évidemment, où vous choisiriez de le vendre. Cependant, où trouver l'argent nécessaire pour en devenir propriétaire ?

La plupart des instituts bancaires vous accorderont un prêt pourvu que vous fournissiez divers gages, comme un CDI, la jouissance d'autres biens immobiliers ou d'un fonds de ressources familial... Quoi qu'il en soit, pour pouvoir formuler votre requête, prenez la précaution de faire un calcul prêt immobilier afin d'avoir une vue correcte de vos possibilités. Par la suite, il vous sera possible de commencer à prospecter des habitations, dans l'espoir de dénicher la perle rare qui constituera votre futur logis.

Article de Fabien le 26-08-2016